Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 09:56

12 Mai 2015

Galerie PHOTOS

Avant de quitter la Polynésie une nouvelle fois, nous coulons des heures douces sur l'ile de Huahiné. Certainement la plus belle et la plus tranquille des iles de la Société. 6000 habitants répartis entre Huaniné Hui , la grande, et Huahiné iti, la petite, deux iles séparés par un chenal non navigable, entourées d'un lagon au bleu intense de toute beauté , un bleu qu'on retrouve toujours dans les iles montagneuses, lorsque la forêt descend ses verts jusqu'au fond de l'eau.

 

HUAHINE

Côté mer ce bleu profond tranche avec l'émeraude éclatant quand on approche du récif, côté terre il devient miroir dans des baies profondes que seuls des sauts de poissons viennent troubler.

HUAHINE
HUAHINE
HUAHINE

Faré est le port , difficile de trouver une ambiance plus cool….Huahiné est l'ile préférée des artistes amoureux de la Polynésie, on les comprend.

HUAHINE
HUAHINE

Nous retrouvons quelques amis qui ont posé leur sac de philosophie dans ces décors bénis; un vieux copain de Bretagne venu se fondre dans le paysage polynésien il y a 25 ans, et d'autres amis rencontrés en bateau, en Patagonie, aux Tuamotu, à Tahiti. Cela nous rappelle la Colombie Britannique, avec des gens qu'on rencontrait au fond de baies boisées et paisibles, qui avaient choisi de vivre en marge du monde, pas complètement car il faut gagner sa vie, élever les enfants, garder le contact …sans jamais perdre de vue leur principe essentiel qui est la recherche de paix et d'harmonie. C’est tout simplement magnifique…

HUAHINE
HUAHINE

Difficile de s'arracher à ces endroits mais ça y est , nous partons. Vers les Samoa. 1200 miles, que nous avalerons à petites doses car le ciel ne nous promet pas beaucoup de vent, du moins sur une partie de la route.

Le temps idéal pour récolter du plancton (ça se récolte en chalutant à deux noeuds maximum). Contactés par des chercheurs issus de la mission scientifique de Tara Océans nous avons embarqué du matériel pour prélever du plancton sur notre parcours, le sécher et le conserver. Convaincus sans mal de l'importance du plancton pour l'avenir de notre planète, (non seulement il nourrit les poissons que nous pêchons mais aussi il fournit la moitié de notre oxygène) , et ravis de prévenir ainsi les problèmes existentiels qui devraient nous affecter après tant d'années sur l'eau, nous sommes devenus des planktonautes…Youpi !!!

Tout un monde à découvrir encore ...celui du plancton, pas des planktonautes !

commentaires