Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 05:31

Position : N 31° 12 10 , E 130° 38 1

Comme la fusée japonaise Akatsuki, l"Aurore", qui devait s'envoler Jeudi pour «sonder» Vénus, nous avons reporté notre départ à Vendredi à cause du mauvais temps. Aux alentours de sept heures du matin, alors que Kauana voguait dans le chenal entre Yakushima et Tanegashima, l'Aurore décollait du centre spatial situé sur la côte Est de Tanegashima... Petite brise jusqu'à l'entrée de la baie de Kagoshima, dix à quinze noeuds de vent d'Est, Kauana file à neuf, dix noeuds. Nous quittons l'archipel du Ryukyu et abordons Kyushu, une des quatre grandes îles du Japon.

.

YAMAGAWA, Kyushu

Nous nous arrêtons à Yamagawa, sous le cône du volcan Kaimon, à l'entrée de la baie de Kagoshima: nous sommes au pays des samourai, des volcans et des bains chauds, et des conserveries de poisson.

 

L'histoire de la région de Kagoshima, anciennement provinces de Satsuma et Osumi, se confond pendant sept siècles avec celle des « daimyos » (= seigneurs) Shimazu. Naturellement ouverte vers l'extérieur cette région pouvait commercer avec la Chine, la Corée et toute l'Asie du Sud-Est à travers l'archipel du Ryukyu, royaume indépendant du Japon mais dominé par le clan Shimazu; elle a vu l'introduction des armes à feu au XVI° siècle, et celle du christianisme avec le jésuite François Xavier. Pour les amateurs de bandes dessinées : il faut lire les mangas de Hiroshi Hirata, « Satsuma, l'honneur des Samourais ».

.

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

.

 

 

.

A peine amarrés à un ponton qui n'a pas l'air très utilisé, une jeune femme nous aborde : « Vous êtes français?» et nous voilà partis pour de nouvelles rencontres bien sympathiques. Shizuka, originaire d'Ibusuki la petite ville voisine, a étudié pendant quatre ans en France, à Nantes et à Paris...Elle revient nous voir le soir avec Kazu son mari, leurs deux enfants et tout ce qu'il faut pour improviser un diner. Nous sortons du vin, et ce petit port, plutôt lugubre avec la pluie qui menace et l'odeur de poisson fumé qui rôde, devient tout à coup gai et chaleureux.

.

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

Le lendemain il fait à nouveau mauvais temps, le baromètre est à 998; un autre voilier, japonais, Yamamba, vient se réfugier dans ce bon abri. Nous avions déjà rencontré Kayoko et Morimasa à Yakushima, ils font la même route que nous et sont bien sympas.

YAMAGAWA, Kyushu

Comme Rémi n'aime pas beaucoup «ce genre de truc», je vais avec eux aux bains de sable chaud. Il n'y a pas de quoi rêver (voir les photos) mais le onsen qui suit est toujours agréable.

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

.

Tout autour de nous des pêcheurs à la ligne :

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

Balades à pied, rencontres charmantes : cette petite mamie surprise à charger toute seule son motoculteur dans sa voiture nous explique qu'elle a 85 ans, que son fils vit au Canada... Pas un mot d'anglais, nos mains et nos quelques mots de japonais.

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

Kasu nous fait visiter sa conserverie de poisson, production typique de cette région, le “katsuo”, ou bonite. Congelé, bouilli, fumé, découpé en copeaux… Sous une forme ou une autre on consomme du “”katsuo à chaque repas ...

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

Belle journée de tourisme avec Shizuka qui nous montre le jardin Sengan-en dans la résidence des Shimazu à Kagoshima, le volcan Sakurashima en toile de fond.

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

Avec beaucoup de simplicité Shizuka nous emmène dans sa famille, faire les courses avec les enfants, rencontrer ses amis...

YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu
YAMAGAWA, Kyushu

commentaires