Après tant de temps!

Publié le par Helene

Voilà deux ans et demi que nous nous disons : " On s'répare et on repart! " Eh bien c'est fait, nous voilà repartis! Pas loin, pour l'instant! Nous sommes à peine sortis du lagon de Liapari où Kauana nous attendait pendant que Rémi soignait un cancer et le monde la COVID...une traversée sans cartes ni repères dont on efface les traces...

Les iles Salomon étant un des derniers pays à ouvrir ses frontières ce n'est que mi-juillet que nous avons pu y retourner. Emotion des retrouvailles et accueil chaleureux du staff de Liapari, qui a fait une petite beauté à la coque de Kauana. Sobriété des mots : «  Welcome back ..After so long ! »

Après tant de temps!

Cinq familles isolées du reste du monde, venues d'iles différentes et recrutées pour leurs compétences en mécanique, électricité, menuiserie...Noël les a quittés il y 6 mois, une crise cardiaque. Ils essayent tant bien que mal de faire sans lui....

Nous sommes invités à fêter les 70 ans de Rose, sa femme.

Après tant de temps!

" Moi je suis trop bien dans cette ile ...je resterai toujours ici ..si un jour vous ne me trouvez pas ici , c'est que je suis là-haut.." dit-elle dans un éclat de rire en montrant la colline où  est enterré Noël " …

Après tant de temps!
Après tant de temps!
Après tant de temps!
Après tant de temps!
Après tant de temps!
Après tant de temps!

 

Deux ans et demi sans entretien, trois moussons et 35 degrés en permanence...Kauana a pris un coup de vieux...mais pas un brin de gite! 

L'intérieur est parfaitement sec. Par contre quel spectacle ! des toiles d'araignées partout et des milliers d'ailes de charançons dont elles se sont probablement nourries..Il a du s'en passer des combats en notre absence! Trois paquets de Sao ont suffi à alimenter les troupes!

Inspection des coffres arrière pas brillant : l'un est plein d'huile, des bidons ayant explosé, l'autre est plein d'eau, les gouttières prévues pour l'évacuation des capots étant bouchées par les fientes d'oiseaux ou les guêpes maçonnes...

Les batteries moteur sont plates, les changer va être toute une affaire: on ira en chercher à Gizo avec le bateau du staff...quand il y aura de l'essence.. mais elles se révèleront aussi plates, il faudra donc en commander d’autres à Honiara...

La dérive est bloquée en position haute par des huitres de palétuvier.Il va falloir aller sur le slipway...Mais le slipway est cassé... A 5 ou 6 gars ils le font fonctionner à la main!

 

Après tant de temps!

La voile restée à poste sous deux tauds a hébergé un vrai poulailler! 

Après tant de temps!

Il y a un nid à chaque pli, et des nids sur un mètre à l'intérieur de la bôme ... ça en fait des p'tits oiseaux! Le pire c'est que tous ces bébés nés à bord de Kauana, reviennent et revendiquent à grands cris, avec largage de fientes colorées, leur droit du sol...Une vraie manif jusqu'au mouillage au milieu du lagon!

On enlève la GV pour un nettoyage à terre..Petite amélioration.

Après tant de temps!

L'enrouleur de génois ne veut rien savoir, il est bloqué..Il va falloir s'en passer! 

Voilà le bilan: pas de catastrophe mais beaucoup de boulot! La main d'oeuvre ne manque pas, pleine de bonne volonté, mais encore faut-il qu'elle soit disponible! Nos anges gardiens ont résisté au Covid, sans travail venant de l'extérieur, en se remettant aux activités traditionnelles, potager, pêche, coprah...Le temps qui leur reste pour nous c'est la part des oiseaux...celle qui reste après l’indispensable. 

Heureusement pour nous il y a Pauline. 

Après tant de temps!

Pauline est organisée, elle arrive sur sa pirogue chargée de fruits et légumes, toujours le sourire, elle passe la journée avec nous, ou sur les autres bateaux, essentiellement pour aider au nettoyage...Elle paiera ainsi la scolarité de ses deux enfants...

Le lagon de Liapari est beau et très protégé, un bon endroit hors cyclone, mais il y fait extrêmement chaud et humide, une ambiance pot-au-noir avec des journées sans air coupées par des averses violentes; ça fait des beaux couchers de soleil et c'est excellent pour les bananes, mais pour y laisser un bateau aussi longtemps ce n’est pas l’idéal ! 

 

Après tant de temps!
Après tant de temps!
Après tant de temps!

et pour y travailler c'est dur! Nous alternons plongeons à fond de cale et plongeons dans l'eau tiède…

Après tant de temps!
Après tant de temps!
Après tant de temps!

Le soir nous retrouvons nos compagnons de misère pour une bière dans la " round house " prévue par Noël dans ce but, un fare-pote orienté vers la brise et le coucher de soleil...

Après tant de temps!

Quatre autres bateaux sont habités, chacun avec des préoccupations différentes..Un couple américain sur un gros motor-sailer climatisé qui avait par précaution fait livrer il y a un an voiles , batteries, chargeurs neufs...Un autrichien qui a trouvé son bateau rempli d'eau jusqu'au plancher et entreprend de tout le refaire, un calvaire que son mental de marathonien professionnel l’aide à endurer... Un allemand qui n'a qu'une obsession, ramener à Hambourg son canoë des Salomon et poster la photo sur FB...Et Blackie, qui a passé la pandémie sur son bateau Love, un sympathique octogénaire américain qui sillonne les iles depuis 50 ans et nous raconte ses manifestations contre la guerre au Vietnam comme ses soirées avec Bernard Moitessier à Tahiti...

Après tant de temps!
Après tant de temps!

Après six semaines nous pouvons enfin lever l'ancre et prétendre naviguer...En hissant la GV ça fait un peu Waterworld,

Après tant de temps!

mais quel bonheur! 
Les gamins qui partent à l'école sur leur petite pirogue nous font des grands signes. Peuvent-ils imaginer la joie qui nous habite?

Après tant de temps!

Ils ont en tous les cas bien observé les bateaux qui les entourent. En voici un de leur fabrication qui vient nous dire au revoir:

Après tant de temps!

Nous sommes au mouillage à Munda..Internet, un bistrot, un beau marché ... la civilisation après Liapari! et surtout il y fait plus frais…

Après tant de temps!

Félix nous rejoint ici dans deux semaines, avec son sourire et une valise de pièces détachées!

Nous allons rester dans cette partie Nord des Salomon avant d'aller vers la Papouasie.

Publié dans PACIFIQUE OUEST

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

S
Coucou Hélène et Rémy, tellement contente de retrouver votre blog. De belles choses pour la suite de vos aventures, vous me faites rêver. Bisouxxx douxxx à tous les deux<br /> La mouette
Répondre
J
Bien chers Hélène et Remi<br /> Je vantais votre blog et vos très belles navigations à mon ami Raymond Proner ( Fortunes de mer, Association Salomons) à bord de Jade ici à Sitka en Alaska.<br /> J’apprends les problèmes de Rémi et suis très soulagé de vous voir repartir pour de nouvelles aventures.<br /> Je disais à Raymond combien votre Kauana était beau et réussi grâce à vos compétences exceptionnelles.<br /> Bon vent et following seas pour la suite.<br /> Je mettrais sur myJade.fr les nouvelles belles images que j’ai pu réaliser cette année, mais le mauvais temps nous a poursuivi depuis début juin , jamais vu autant de pluie de toute ma vie y compris dans les canaux de Patagonie.<br /> Nous avons fait la grande boucle du Golfe: de Sitka à Sitka par Kodiak.<br /> Je vous embrasse bien amicalement tous les deux.<br /> C’est reparti pour un tour comme on dit.<br /> Joël
Répondre
C
Magnifiques photos ! Je suis heureux d’apprendre que vous avez retrouvé votre bateau après tant de temps ! À bientôt j’espère.
Répondre
M
Hélene et Rémi, <br /> Ça me fait tellement plaisir de vous savoir à nouveau à bord de Kauana. De savoir qu'il n'a pas trop souffert. De savoir que de nouvelles aventures vous attendent. Et tres égoïstement, de savoir que je vais me régaler à lire votre blog. Prenez soin de vous. <br /> Amitiés, <br /> Marc
Répondre
H
Merci Marc pour ton soutien! et toi, tu vas bien ?
H
Beautiful pictures.<br /> Good to read that you managed everything and are on the way again. Seems like, there was no bigger damages on your and I’m happy for you. Pauline is a “pearl” and I miss her everytime if I’m on my way in my boat. Good she did support you.<br /> How long will you stay in Western Province? Will you also visi Arnavons and Papatura/isabel? <br /> Enjoy your Solomon time and hope to see you there again.<br /> Greetings from Germany<br /> Hilde<br /> SV Amiga
Répondre
P
Salut les amis, bien content de vous savoir de nouveau à bord! Pour ma part je suis de nouveau aux Philippines ( 2eme fois cette année...) pour une nouvelle saison KL. <br /> Bon vent à vous, amitiés. Pascal
Répondre
H
Salut Pascal. contents aussi de savoir que tu continues à te balader...Kauana résiste bien! Amitiés
P
Bonjour à tous les deux,<br /> Quel bonheur d'avoir de vos nouvelles, ce qui est marrant, c'est que hier je pensais à vous et je me disais que je devrai allé voir vôtre blog pour voir où vous en êtes. Et ce matin en ouvrant le pc, la bonne surprise d'avoir la news letter de KAUANA , un petit bonheur matinal qui ne se refuse pas ! Je me suis empressée de vous lire, pour constater que ça y est, vous avez repris le bout de la pelote, sans finalement trop de casse, nous ne pouvons qu'être content pour vous de vous savoir à nouveau en selle après ces déboires de la vie. Une petite question avant de vous quitter, quel est la profondeur de la passe du lagon de Liapari, elle semble étroite et peu profonde (vu du satellite) :-)<br /> Je souhaite vous lire encore et encore pour longtemps<br /> Pour nous nous le depart approche à grand pas avec la pression qui va avec<br /> Bises<br /> Patrice
Répondre
H
Bonjour à vous , vous aussi vous semblez proches du départ ! <br /> La passe de Liapari est en effet étroite, en entrant il vaut mieux être plus prêt des balises de tribord que de celle de bâbord. Profondeur maxi à marée haute: 2m50...<br /> Bonne continuation <br /> Helene