Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 01:49

4 janvier 2010

Nous avions quitté Christmas théoriquement pour Majuro, capitale des iles Marshall. Puis le lendemain matin Fanning s'est trouvée très près de notre route, la mer était bien chahutée, les vents pas terribles, un grain nous a décidés: cap sur Fanning...

La passe est large. Nous avons pu étaler tout juste le courant sortant...certainement un bon six nœuds.

Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI

Le lagon n'est pas navigable pour nous mais l'on peut mouiller à gauche ou à droite de la passe, devant le village. On retrouve la belle couleur jade du lagon de Christmas, des éclairages de grains superbes.

Fanning - KIRIBATI

La terre est plus riche qu'à Christmas, le climat est aussi plus humide car le pot au noir est juste au-dessus ... De grands tamanus bordent la plage, partout des arbres à pain et des taraudières au milieu de vrais lacs d'eau douce, des bananiers et des papayers.

Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI

Il y a deux autres voiliers ici, coupés du monde, navigant d'atolls déserts en atolls déserts depuis plusieurs mois.

2000 habitants bien dispersés tout autour du lagon, peu de communication avec l'extérieur, la radio de l'ile étant cassée, et seulement trois bateaux de ravitaillement qui passent dans l'année. Une barge pour traverser la passe, la voile pour aller aux autres motous.

Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI

Il y a eu une époque plus faste, lorsqu'une compagnie de paquebots débarquait une fois par semaine deux mille touristes américains pour leur faire découvrir, le temps d'une escale c'est à dire six heures la vie de Robinson ...Tout était installé: bar, barbecue, buffet sous les cocotiers, location de vélos, de hobby cat...Depuis un an ça s'est arrêté, mais le matériel a été laissé sur place ... on peut voir, à côté des pirogues à voile, des hobbycats qui sillonnent le lagon chargés de sacs d'algues ou de coprah.

Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI

Des bruits courrent qu'un nouveau paquebot va reprendre le circuit...finie la tranquilité! Car la vie semble bien tranquille ici, et gaie ...On pêche partout: côté large sur les petites pirogues, dans la passe, dans le lagon.

Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI

Les feuilles de bananier servent de papier à cigarette...

Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI
Fanning - KIRIBATI

Nous cherchons à rencontrer Bruno, un français installé à Fanning; tout le monde le connait et semble l'apprécier mais il est reparti pour quelques mois à Hawaï, avec le petit Dufour 31 qui l'avait amené dans cette région il y a plus de 20 ans ...Nous ferons connaissance avec sa femme Tapeta et leur petit Paul...Elle a voyagé avec Bruno , parle français et nous explique pas mal de choses sur la vie à Fanning , vie simple, sans violence, sans superflu.

Fanning - KIRIBATI

Avec l’aide de Tapeta les palmes masques et tubas que nous avions récoltés à Tahiti ainsi que le kayak, feront des heureux. Tapeta cultive des algues sur un bout de lagon comme on ferait son potager, puis elle les fait sécher ...

Fanning - KIRIBATI

Une activité qui amène un peu d'argent pour les cigarettes! dit-elle ...Les algues sont expédiées par Tyron, un sympathique personnage qui avec sa radio BLU et sail-mail joue le rôle d'agent maritime. Il prend aussi les commandes des uns et des autres, elles seront acheminées par le "QWAI" (orthographe imprécise ), un vieux caboteur norvégien d'environ deux cent cinquante tonneaux qui transporte marchandises en cale et passagers en pontée entre Hawaï et les iles Cook avec des stops à Fanning et Christmas.Cinq nœuds au moteur, beaucoup plus parfois à la voile. Capitaine propriétaire Américain, équipage Kiribass et des matelots occasionnels de toutes nationalités tentés par l'aventure au XXI° siècle.

Nous faisons connaissance aussi avec l'infirmière. Elle peut communiquer avec le médecin de Christmas grâce à une BLU qu'un voilier américain lui a léguée. Nous lui donnons quelques médicaments, seringues etc...elle a surtout besoin d'antibiotiques, anti-inflammatoires et analgésiques. Elle ne reçoit pas grand chose du gouvernement mais plus régulièrement des colis de donateurs américains émus de trouver le tiers monde entre Hawaï et Tahiti.

Nous passons beaucoup trop vite dans ces iles. Impressions ...Il suffit d'un nuage, d'un sourire, pour transformer une escale et partir avec un bon ou un mauvais souvenir. A Fanning nous avons les deux, les nuages et les sourires!

Nous avons eu beaucoup de pluie et de grains pendant notre séjour et, d'après ce que nous avons pu voir sur les cartes météo, cela a continué de plus belle pendant des semaines, ce qui ne doit pas faciliter une vie déjà assez rude...Eaux boueuses, impossibilité de sécher les algues, mauvais temps pour les pêcheurs ....

commentaires