Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 05:52

11 Septembre 2011

 

..............Position......        ......Album photos .............

 

  Nous sommes au Canada . Prince Ruppert est notre port d’entrée  …Grand soleil et douceur de fin d’été, nous avons bénéficié d’une bonne brise de Nord pour passer le Dixon Straight  .

 

  Depuis le glacier de Tracy Arm  nous  faisons route vers le Sud dans des paysages superbes.

 003 STEPHENS PASS


Quelques photos pour vous mettre dans l’ambiance « Inside Passage » .


011 SANFORD COV

 

014 SANFORD COV

 

017 SANFORD COV 

087 BLAKE PASS

 

056 PETERSBURG

 Quand la pluie veut bien lever le rideau c’est magique , sinon c’est une navigation fastidieuse , tout au moteur . D’une manière générale il n’y a pas de vent mais les dépressions qui se succèdent  à l’extérieur nous arrivent quand même , avec la pluie et des vents  de Sud 25-30 nœuds. On croit jouer avec les courants qui peuvent être assez forts , surtout dans les « narrows » , passages étroits entre les îles , mais en fait on les subit plus qu’autre chose car  on n’a pas encore compris comment ils contournent les îles .Les marées sont importantes , 6  à 7 mètres de marnage , mais quelles que soient les tables  ou logiciels qu’on utilise , le passage  au milieu ou sur les bords  du chenal , on est content quand on ne les a pas trop contre .Ceci nous amène à faire des moyennes d’environ 40 miles par jour .

 

  Paysages sereins, équilibrés, le bateau glisse comme un canard.


027 FREDERIK SD

  Féérie des petits matins « foggy ».…

 

083 WRANGELL

012 SANFORD COV

 


Forêt jusqu'au ras de l'eau , conifères et quelques arbustes feuillus 

 

122 FOGGY BAY

 

005 TAKU HARB

 

  Joli mouillage à Sanford Cove 

 

018 SANFORD COV 

009 SANFORD COV

  On peut remonter la rivière assez loin ; c’est très beau et paisible .

 

 Là les saumons viennent mettre leurs œufs .Des milliers de saumons morts ou presque, épuisés, amaigris, déformés (leur museau s’allonge) jonchent le fond de l’eau et les berges .

 021 SANFORD COV

   

 

  Pas d’ours, même les mouettes semblent repues ;

 

019 SANFORD COV

 

 023 SANFORD COV 

 

  Scandale de la nature ou perfection du cycle ? Ces poissons vont pourrir sur place et constituer la nourriture des nouvelles générations …

 

    Escale au Nord de l’ile Mitkof, à Petersburg ; rien à voir avec les russes ; cette ville tient son nom d’un norvégien, Peter, qui en 1890 y avait installé une conserverie. Actuellement Petersburg est un petit port de pêche très actif , organisé autour des conserveries  .


033 PETERSBURG

032 PETERSBURG


046 PETERSBURG

 

044 PETERSBURG

 

Nous faisons connaissance d’un belge qui s’est installé là il y a quelques années , il a monté sa propre fumerie avec sa femme; au bord de la forêt ils ont  une petite maison fleurie , une petite entreprise modèle avec une employée et ils  en vivent très bien ; c’est le jour de la rentrée des classes pour leurs enfants , au mur de l’ « atelier » sont accrochés des reproductions de Matisse , un poster de Into the  Wild …..Le rêve et l’esprit pionnier demeurent en Alaska ; pour qui aime la nature et ne craint pas la solitude  il y a de quoi se faire une belle vie en Alaska ,entend-on souvent dire

Avec l’interdiction des «  salmon traps »  en 1959 , grandes madragues qui faisaient des ravages , et l’obligation d’être propriétaire de son bateau , les grosses conserveries de Seattle ont été écartées et  l’activité répartie entre  artisans et  petites entreprises .Cela contribue à créer dans ce monde de la pêche une ambiance sympathique. Il n’y a pas non plus d’aquaculture commerciale  en Alaska ; seulement quelques écloseries comme on avait vu à Afognak , où on élève  de quoi  rétablir le stock naturel. De ces écloseries seuls les œufs prélevés en fin de saison sont commercialisés …Image marketing : "Le poisson sauvage ne s ‘élève pas".

 

Petits bateaux , menés en couple ou en famille en général .Ils embauchent des jeunes pour la grosse saison du saumon , mais toute l’année on pêche le halibut , la morue noire ( pas terrible , très gras  )  pour l’exportation au Japon , le dungeness crab, le hareng …

041 PETERSBURG

 

 039 PETERSBURG

 

Eglises , 12 pour 3000 habitants , et drapeau américain partout.

053 PETERSBURG

Quelques totems quand même pour rappeler où on est .

052 PETERSBURG

 

L’un porte la légende des ours qui ont sauvé la tribu en montrant le chemin pour échapper à une crue de rivière , l’autre porte la légende d’un homme qui a sauvé la tribu de la famine en amenant deux baleines sur la rive .Dans les années 60 un grand travail de reproduction de totems en voie de disparition a été effectué par des sculpteurs locaux , descendants de Tinglits originaires de cette région ….077 WRANGELL

 

Passage  des Wrangell Narrows : 6 noeuds de courrant

 

060 WRANGELL NARROWS

 

Escale à Wrangell ;

081 WRANGELL

 

068 WRANGELL

063 WRANGELL 

 

Nous y restons plusieurs  jours noyés sous des déluges . Une bonne connexion internet nous permet de «  skyper » avec les uns et les autres , c’est encore l’été en France …Wrangel ,ancien camp indien , puis escale pour les chercheurs d’or qui allaient dans le Cassiar sur la Stikine River , est comme Petersburg un port de pêche autour de conserveries et chantiers navals .

Rampe pour caréner :

066 WRANGELL

Notre voisin , Tom , pêche avec un voilier de 12 mètres transformé ;  il y quinze ans il s’est offert un tour du Pacifique et espère recommencer bientôt .La saison du saumon se termine , il va fermer son bateau et aller se réchauffer à Hawai .D’autres vont chercher le soleil du Mexique .La pêche reprendra  en Avril pour eux .

On voit toutes les formes de bateau .Cela peut-être très chic d’être pêcheur en Alaska , on voit des vieux bateaux joliment retapés avec des propriétaires qui vivent à bord quatre à cinq mois par an , comme dans une résidence secondaire rentabilisée par la pêche .035 PETERSBURG

 

115 MEYERS CHUCK

Le système de répartition de licences ,  quotas ,  zones et périodes de pêche est très strict mais très efficace .Tom  nous explique que si tout le monde s’accorde sur ses bienfaits , les difficultés commencent au moment de la répartition .Licence professionnel et licence amateur s’achètent , assez cher , sont nominatives et donnent des droits différents .La pêche sportive est d’autant plus importante, pour l'économie locale,  qu’elle concerne aussi des flottilles de bateaux de location ; on a vu des trawlers loués  par une bande de copains venus de  Floride  ou de Minneapolis , qui passent huit jours à pêcher , font expédier leur poisson par avion , constituant  ainsi leur provision de poisson pour l’hiver …

 

Passage des Blake narrows .

086 BLAKE PASS

  Nous ne voyons plus beaucoup  d’ours .Sont-ils  repus? les saumons les intéressent-ils moins ? en Alaska du Sud il y a des ours noirs et des ours bruns , nettement plus petits que les grizzlis de Kodiak . L’ours noir pèse entre 100 et 150 kilos , alors que le grizzli pèse 250 kilos et le grizzli de Kodiak 500 à 700 kilos  .

Pour  voir de près des ours noirs nous nous arrêtons au mouillage de Anan Creek ;là un observatoire a été installé au-dessus d’une grosse rivière pleine de saumons, : le spot à ours ! sans pluie ni danger car on est dans une cahute en bois au-dessus du torrent ; en saison il y a des rangers qui organisent la balade ; là nous sommes seuls  mais deux ours  se chargent de nous escorter  ; un devant un derrière , nous ne risquons plus rien !           

091 ANAN CREEK

 

102 ANAN CREEK

103 ANAN CREEK

 

Pour qui l’a connue on dirait Majolie notre chienne Terre Neuve , en un peu plus gros !

  Avec la pluie les rivières sont chahutées , les eaux sont marrons , même pour un ours attraper un saumon devient sportif...

 094 ANAN CREEK

 

 

095 ANAN CREEK

 

097 ANAN CREEK 

099 ANAN CREEK

 

Escale à Meyers Chuck , une  niche sur la  côte  Nord Ouest de la Péninsule Cleveland , à l’entrée du Clarence Passage .Jolie petite baie boisée où une trentaine de maisons s’organisent autour d’un ponton .


107 MEYERS CHUCK

 

109 MEYERS CHUCK

 

112 MEYERS CHUCK

 

Résidences secondaires pour l’essentiel , seules trois maisons sont habitées à l’année .Tout le monde replie ses affaires , la saison est finie ,le mois d’Août a été pourri on espère que ce sera  mieux l’année prochaine .

 

 114 MEYERS CHUCK

 

 

Grosse dépression à l’extérieur, plusieurs bateaux de pêche viennent se réfugier à Meyers Chuck . Pluie ...


Courte escale  à Ketchikan ,où nous devons faire notre sortie des USA.  Ville touristique , beaucoup de  paquebots et "float planes " (hydravions)  dans tous les sens .

119 KETCHIKAN

 

Bus amphibie pour promener les touristes :

120 KETCHIKAN

 

Nous ne  restons qu’une journée ,à la marina Bar Harbour , le temps de faire les papiers ….Finalement il n’y a pas de papiers à faire :  un coup de téléphone à la douane suffit  , ce n’est  pas le Japon !

Ce n’est pas le Japon non plus  côté humain et sans téléphone-voiture-carte de crédit c’est vite la galère .Nous n’avons pas de téléphone US ; les deux cabines extérieures sont destroyed je demande au bureau de la marina si on veut bien appeler la douane pour moi , ou me prêter un portable ..Non , me répond la secrétaire avec un sourire , ce n’est pas prévu comme ça , tout le monde a un téléphone …Désolée , il faut vous procurer un téléphone…J’insiste , rien à faire … Et si j’étais en train de mourir vous n’appeleriez pas  le médecin ?- Là je vois la médaille de sainte Vierge  qu’elle porte autour du cou commencer à frémir , elle se lève m ‘emmène dans le bureau du Harbor Master qui  me prête son protable ….Je n’imagine pas cette scène au Japon …

 

L’activité de « logging »  est importante  , on rencontre beaucoup de troncs d’arbres à la dérive …

 

 118 KETCHIKAN

 

Le temps s’est bien amélioré , grand soleil et température plus douce , cela fait du bien .

Joli mouillage dans le Dixon Straight , à Foggy bay .


125 FOGGY BAY

123 FOGGY BAY

 

131 FOGGY BAY

 

130 FOGGY BAY

 

Temps clair et belles couleurs pour naviguer jusqu’à Prince Ruppert …

 

001 PRINCE RUPPERT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires