Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:34

25_28 Avril 2011..........

Position SHIBAYAMA.........

..........Album photos.......

 

006 SHIBAYAMA

 

  Route au portant , sous génois seul,nous nous arrêtons à Shibayama, à l’Est de Tottori . Côte escarpée et découpée , une digue pas ordinaire marque l’entrée de la baie .

007 SHIBAYAMA

 

008 SHIBAYAMA

 

009 SHIBAYAMA

 

Shibayama ,port de pêche très actif et encombré ,nous tournons dans le port, amarres à la main et avisons  un bout de quai libre entre deux  chalutiers, quand soudain surgit un cri féroce , «  damé! damé! » et un petit bonhomme  les bras en croix au-dessus de la tête ( ça veut dire : «  non ! ») bondit hors d’un hangar; Brrr!!! Je n’aurais pas aimé le rencontrer dans la jungle des Philippines  ! Gesticulant il hurle :« Go other side …» Vu le ton il n’y a pas de discussion possible,bien que la côte Est de la baie ne soit pas protégée du tout.Nous y retrouvons notre petit bonhomme escorté de quelques uniformes. Tout le monde convient vite  que l’endroit n’est pas terrible .Patience et coups de fil  pour nous trouver une place chez les pêcheurs .

010 SHIBAYAMA

 

Pendant ce temps la conversation s’engage : »Vous aimez le onsen ? le sashimi ? le sashimi de crabe ? bienvenue a Shibayama , je m appelle Miki » .

 

012 SHIBAYAMA

 

C’est ainsi que Miki  deviendra notre guide , ami et frère , apportant des roses , du saké des petites serviettes de bain et nous promenant dans toute la région  pendant ces trois jours pluvieux …Célibataire il vient de prendre sa retraite de l’enseignement supérieur ,posséde un petit voilier, et son mouillage préféré c’est la très jolie baie de Kasumi où reposent ses parents ….
Outre les courses ,la lessive et le bain , qu’on appelle ici «  sento » ,Miki nous emmène voir le temple Daijyo-in où un peintre de l’ ère Edo , a séjourné :

014 SHIBAYAMA
A  Yumura ,ville de onsen nous allons faire «  iiudana  ashi yu «  c ‘est à dire prendre  du bon temps en faisant trempette avec les pieds ;
018 SHIBAYAMA
Iiudana qui veut dire «  c’est trop agréable ! » est la  chanson spécifique du japonais réjoui dans le onsen ...
Allant jusqu’au bout du rite nous ne manquons pas de faire cuire nos  oeufs dans l’eau chaude et les déguster avec du sel au bord de la rivière en ville …

019 SHIBAYAMA
017 SHIBAYAMA
et nous allons surtout déguster la spécialité de la région : le Matsuba kani , un crabe charnu  , plus proche de l’araignée que du dormeur .Court bouilloné, grillé, cuit à  l’étouffée ,avec une goutte de saké pour rincer le « kani miso »  dans la coquille , et même en sashimi …Pour avoir l’honneur d’être mangé cru le kani demande une préparation ad mortem dans des bassins oxygénés et post mortem avec des couteaux spéciaux pour le découper  sans le défigurer…du grand art !
023 SHIBAYAMA
Kani dans un « kanisuki » , bouillon aux légumes présenté comme une fondue :
027 SHIBAYAMA
Nous quittons Shibayama au petit matin , est-ce la pluie ou l’émotion , Miki essuie une goutte et nous mitraille en photos pour immortaliser cette rencontre ….

 

028 SHIBAYAMA

 

030 SHIBAYAMA

 

036 SHIBAYAMA

 

039 SHIBAYAMA

commentaires