Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 23:00

 

  …….Album photos…….

 

La Mer de Cortes continue à nous enchanter. Nous remontons  vers le Nord et les iles Midriff, avec chaque jour le sentiment de jeter l’ancre dans une galerie de tableaux où se rencontrent des pêcheurs, des cactus, quelques navigateurs et beaucoup d’animaux.

 

L’incroyable variété des paysages s’explique par la géologie des iles. Sans être spécialiste on retient que certaines iles sont nées d’un détachement du continent par les mouvements tectoniques ou une montée des eaux , d’autres sont nées d’éruptions volcaniques, d’où ces reliefs et couleurs dont le soleil se joue pour le régal des yeux…

 

188 SAN JOSE

 

182 LOS GATOS

 

114 PARTIDA NORTE

 

153 SAN CARMEN

 

Du Sud au Nord :

 

L’ile San Jose , avec de très beaux mouillages à l’Est, malheureusement  même par calme plat la houle passe autour des pointes et nous fait rouler comme dans un  tonneau.

 

001 SAN JOSE

 

016C SAN JOSE

 

009 SAN JOSE

 

Sur la côte un joli mouillage aux roches rose petit cochon, Los Gatos :

 

178 LOS GATOS

 

180 LOS GATOS

 

L’ile Carmen avec d’anciennes salines en partie transformées en relais de chasseurs , on y chasse le bouquetin en hiver :

 

021 SAN CARMEN

 

167 SAN CARMEN

 

162 SAN CARMEN

 

Lumière dorée du petit matin, un rêve de pêcheur…

 

154 SAN CARMEN

 

Seuls les jaillissements des raies troublent la surface de l’eau.

 

157 SAN CARMEN

 

Puis le soleil monte, le couleurs changent, on aperçoit au loin des pangas qui passent.

 

048 CATALINA

 

Les pêcheurs sont itinérants, ils établissent leur campement dans une zone pour une ou plusieurs semaines, ne retournant à la côte que pour débarquer le poisson et refaire le plein de glace , eau et carburant.

 

139 BAHIA CONCEPCION

 

015A SAN JOSE

 

Le contact avec eux est agréable. Quand on se trouve à proximité on va bavarder à leur retour.

 

175 AGUAVERDE

Quand ils ont besoin de quelque chose ils n’hésitent pas à venir demander : du feu, de l’eau, du nescafé, de l’aspirine même pour un plongeur qui était resté un peu trop longtemps au fond. Quand ils offrent du poisson on répond «  Merci, on en a déjà, on aime pêcher ! », alors ils nous indiquent les bons spots, nous donnent des appâts. Ils appâtent avec de la sardine vivante ou congelée, plus noble et plus efficace que nos beaux appâts en plastic. En sous marine ou à la ligne la pêche est toujours fructueuse, du moins suffisamment pour nous,

 

015 SAN JOSE

 

car eux se plaignent, trouvent qu’il y a moins de poisson qu’avant. Trop de pêcheurs ? Changement climatique ? Il fait plus froid que la normale disent-ils. La rumeur dit que le  gouvernement a vendu des droits de pêche à des bateaux chinois ou coréens. Le petit pêcheur sur sa panga se convertit à l’occasion en guide touristique, pour quelques pesos ou le plaisir il emmène les pêcheurs amateurs  sur les lieux qu’il connaît.

 

134 JUANICO

 

Parfois il est accompagnateur sur des vedettes de charter pêche ; au vu du nombre de bateaux gros ou petits en charter pêche, en général immatriculés aux USA avec équipage mexicain, on peut penser que le business marche.

Cette cohabitation de la pêche artisanale avec le tourisme et la pêche sportive est un des axes de développement souhaités pour la Basse Californie.

 

151 SAN CARMEN


016B SAN JOSE

 

Il y a les petits bateaux, les pangas, avec deux ou trois personnes, en général affiliés à un syndicat ou une  coopérative, dont la pêche varie d’une semaine à l’autre selon la saison ou la demande. Tout le poisson est remonté à la main, aussitôt mis à la glace.

Il y a quelques ligneurs, bateaux un peu plus gros: ceux-là viennent de Mazatlan au Sud , ils posent des lignes de fond pour la « vacheta », un mérou des grandes profondeurs.

 

081 ANGEL DE LA GUARDIA

 

Mais il y a aussi les bandits, ceux qui viennent pêcher de nuit en sous marine au narguilé. On entend leurs voix, le petit compresseur qui tourne. A quatre ou cinq en quelques heures ils font un massacre. Le lendemain matin la baie est en deuil. Les autres pêcheurs, les« puro anzuelo », «  uniquement l‘hameçon », ne les aiment pas …

 

Ile Santa Catalina :

 

024 CATALINA


031 CATALINA

l'on rencontre toutes sortes de cactus.

 

Le cactus cardon, le plus grand au monde, peut  atteindre 20  mètres de haut:


088 ANGEL DE LA GUARDIA

 

Endémique de Basse Californie le cactus tonneau se limite à  quatre mètres: 

030 CACTUS TONNEAU


Fleurs de cactus : régal des insectes mais aussi des piverts, des lézards, des iguanes…

038 CACTUS

 

034 CARDON

 

La Pitahaya dont les fruits rouges sont recherchés pour leur goût fin et leur richesse en vitamines.


218 PIC VERT

A part quelques escales bien répertoriées dans les guides, comme Juanico, Aguaverde, Bahia Concepcion , Puerto Escondido, nous  ne rencontrons pas beaucoup de bateaux de plaisance. Pourtant il y en a  plein, les marinas sur la côte continentale en hébergent des milliers.

C’est que les anglo-saxons, américains et canadiens, ne voyagent pas comme nous. Pour nous,  éternels puceaux des océans, toujours à la recherche de l’ile vierge,  quand il y a deux bateaux au mouillage c’est déjà trop et on se dit , qu’il faut aller ailleurs… Pour trouver  « un lieu où d’être un homme de mer on ait la liberté” ?

 

Les américains c’est tout le contraire, ils aiment avant tout  être ensemble , naviguer en groupe, se retrouver dans le même mouillage, squatter joyeusement le même ponton, dans une ambiance campus junior collège.

 

134A PUERTO ESCONDIDO

 

 Pour organiser cette vie sociale il y a le rendez vous sur le net à 7h30, le morning-coffee et le happy-hour  qui commence par quelques verres  autour d’un ponton et se termine à quinze dans le plus mauvais resto de la ville.

On nous pardonne de ne pas suivre le groupe, du moins j’espère, et en tant qu’étrangers nous faisons des rencontres tout à fait sympas à «Gringoland ».

 

Beaucoup de ces bateaux vont ou viennent de San Carlos et Guaymas, grande zone de gardiennage et stockage située à l’Est, sur la côte continentale de la Mer de Cortez. Une autoroute rejoint la frontière US de l’Arizona. San Carlos est à 70 miles de Santa Rosalia.

 

Nous continuons vers le Nord, vers l’ile Angel de La Guardia

 

Iles blanches couvertes de guano. Au XIX° siècle les fientes d’oiseaux qu’on appelle le guano étaient une denrée recherchée pour l’industrie et l’agriculture. L’abandon de cette activité a permis aux iles de retrouver leur rôle important dans le  cycle des oiseaux migrateurs.


060 ANGEL DE LA GUARDIA

 

112 PARTIDA NORTE

 

L’ile Rasa où, d’après les biologistes, nichent un demi-million d’oiseaux, goélands de Heerman et sternes élégantes.

 

117 PARTIDA NORTE

 

Ile Partida Norte, tout en basalte et boulders, ici rien ne pousse.

 

125 PARTIDA NORTE

 

123 PARTIDA NORTE

 

Mouillage ouvert au Nord, nous en partirons aux premières lueurs du jour, chassés par 25 nœuds de  Nord pas prévus . D’une manière générale les vents sont bien annoncés, du Nord en hiver, du Sud en été ; mais localement, à cause du relief, de la température  de l’air et de l’eau, ces prévisions sont souvent démenties.

 

L’ile Angel de La Guardia , avec des sommets à 1200 mètres, un patchwork de roches colorées  suspendu entre le ciel et la mer tel un tableau. Pierres volcaniques et grés violets, verts, gris, tuffs  rouges, roses, ocres, rouille : un millefeuille pour le géologue.


056 ANGEL DE LA GUARDIA

 

107 ANGEL DE LA GUARDIA

 

Baie de Puerto Refugio, abri total .


083 ANGEL DE LA GUARDIA

 

062 ANGEL DE LA GUARDIA

 

Dans ce monde minéral seuls poussent le cactus cardon,  et le « torote »,l'arbre éléphant dont les branches ressemblent à des trompes.


089 ANGEL DE LA GUARDIA

078 ANGEL DE LA GUARDIA

 

Nous sommes dans le domaine des otaries et des oiseaux. Les pélicans en escadrille font  la navette enre la baie où ils pêchent et l'îlot où ils nichent.On est en période de nidification pour les goélands à pattes jaunes , dits goélands de Californie, pour les huitriers pie.


091 ANGEL DE LA GUARDIA

 

Cela veut dire  qu'il y a des millions de moucherons. Quand on en a marre de se donner des baffes on grimpe sur un sommet. Le soir ils se calment .

 

L’eau est fraîche, 13° on ne se baigne pas, dommage !

Des pêcheurs, venus se mettre à l'abri d'un tardif coup de vent du Nord, disent que c’est inhabituel.


069 ANGEL DE LA GUARDIA

 

Angel de la Guardia sera notre point le plus Nord. Fin Mai nous repartons vers LaPaz, en découvrant de nouvelles escales. Les vents sont  en général Sud Est dans la journée, Ouest la nuit .

 

El Pescador , au mouillage devant une belle plage sur lequel se construit un hôtel à connotation écologique. Ecologie et luxe dans un endroit sauvage où l’on n’accède que par bateau …ou hydravion, nous explique le chef de chantier. Les matériaux utilisés sont théoriquement pris sur place, en réalité ils viennent de la côte du Sinaloa:  sable, galets, palmiers ...L’artiste chargé de la déco nous fait visiter les lieux .


129 PESCADOR

 

Bahia Concepcion .

 

142 BAHIA CONCEPCION

 

Bordée par la grande route qui traverse toute la Péninsule cette grande baie parsemée d’ilots est le rendez-vous des camping-cars, caravanes, bateaux sur remorques, mais aussi des voiliers et des jolies villas. Cela fait du monde mais le lieu garde son charme. On y pêche des nacres et des palourdes dans un mètre d’eau.


144 BAHIA CONCEPCION

149 BAHIA CONCEPCION

 

 

Aguaverde, une communauté de pêcheurs sympas et de quoi ravitailler en légumes.

173 AGUAVERDE

Candelero :

170 CANDELERO

 

Dans ce joli mouillage sur la côte au Sud de Loreto nous passons quelques jours, à la recherche du cardinal, un oiseau au plumage rouge vif qui chante comme un rossignol.

 

171 CANDELERO

 

 

On entend ses trilles sonores  dans le vallon épineux, surtout le soir, mais il se cache bien.


209 CARDINAL

Avec un rouge pareil  c’est difficile , nous finissons par l’apercevoir, avec toute la famille .


213 CARDINAL

215 CARDINAL 

Les Méxicains adorent le cardinal. Pour vingt dollars ils s’en offrent qu’ils gardent en cage sur une fenêtre. Chaque cardinal ayant son chant propre le plaisir est infini.

 

La rencontre avec la faune est un des plaisirs  qu’offre la Mer de Cortez. A terre ou sur l’eau il y a toujours de la vie ...

commentaires