LES ALBATROS

Publié le par Kauana

LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS

GALERIE PHOTOS .

Nos « indolents compagnons de voyage », ces « vastes oiseaux des mers », « rois de l’azur », « princes des nuées » que Beaudelaire comparait au poète que «  ses ailes de géants empêchent de marcher »

LES ALBATROS

Les albatros…Ils sont avec nous depuis le début de ce tour dans les mers du Sud.

LES ALBATROS
LES ALBATROS

En mer alors que le bateau pioche dans la vague  ils planent, face au vent, ils nous parlent d’infini, de ciel, de courants d’air, de légèreté.

LES ALBATROS
LES ALBATROS

On les regarde prendre de la hauteur, virer, descendre au ras de l’eau dans le sens du vent,  la frôler du bout de l’aile, inlassables. Leur ventre effleure le dos de la vague pour prendre un filet d'air en surface, d’un petit coup de tête dans l’eau ils attrapent un calmar, du krill comme les baleines, ou peut être un déchet…

LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS

Quand le vent force ils coudent leurs ailes :

LES ALBATROS

 On essaye de distinguer les variétés :

LES ALBATROS

L’albatros royal, d’une envergure de 2m80 à 3m50. Il niche dans les iles subantarctiques, la plus grande colonie étant sur l’ile Campbell au Sud de Stewart, mais également dans les falaises de Dunedin sur la Péninsule d’Otago. Il leur faut nicher dans des lieux d’où ils peuvent décoller.

LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS

L’albatros à cape ou calotte blanche, plus trapu, envergure 2m50, c’est lui qu’on voyait le plus aux abords des fjords :

LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS

et son cousin l’albatros de Buller, plus rare, avec un bec jaune remarquable :

LES ALBATROS

Ici on les appelle les Mollymawks, « funny girls ». Ces «  drôles de filles »  viennent autour des bateaux jusque dans la baie de Paterson, dans l’espoir d’un déchet à se mettre dans le bec, comme de vulgaires goélands : leur dignité en prend un coup!

LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS

J’en profite pour tirer quelques portraits depuis l’arrière de Kauana :

 

LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS

Quel regard!

 

Décoller et attérir  n’est pas simple:

LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS
LES ALBATROS

L’albatros est le  plus grand oiseau connu. Il vit en moyenne quarante cinq ans. Devenu adulte à l’âge de  huit ou neuf ans, il se met en couple pour la vie, les parades nuptiales sont spectaculaires. Un oeuf tous les deux ans, le couple couve à tour de rôle, pendant onze semaines ; le poussin  quitte le nid à l’âge de neuf mois et ne reviendra sur la terre ferme qu’à l’âge adulte pour nidifier à son tour.

Deux menaces pèsent sur l’espèce : les hameçons des palangriers, qu’ils avalent avec l’appât, et les déchets de plastiques à la surface de l’eau qu’ils avalent également.

Publié dans NOUVELLE ZELANDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Micky 27/03/2018 22:53

On ne se lasse pas de voyager avec vous
De retour de Carnac où avec Monique nous avons rencontré Mona qui nous a parlé de vous!
Je vous embrasse Micky

John Mullins 26/03/2018 08:51

Realy beautiful pictures of the Albatross looks like you are having a lovely time. Tak care, stay safe and Gog be with, you love hugs and kisses from Sean and Sabine