Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 02:37

GALERIE PHOTOS.................

A la mi-Mai l’automne est doux à Nelson, le marché du samedi matin animé:

 

On the road again...
On the road again...

Nous avons désarmé Kauana en prévision de son hivernage et devons porter les voiles à réviser chez North Sails à Picton. Nous voici repartis sur les routes!

Pluie et brouillard dans le Marlborough Sound.

On the road again...
On the road again...

Picton, c’est ici qu’arrive le ferry pour aller vers l’ile du Nord:

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

Cinq heures de traversée, on débarque à Wellington.

On the road again...

Capitale de la Nouvelle- Zélande, la ville s’étend sur un relief chaotique : autour du port, des collines et des vallées, on grimpe des escaliers jusqu’à l’université, on redescend à travers un jardin botanique…

On the road again...
On the road again...

Ici un Cisco a fait une fresque murale pour la fête des Pères!

On the road again...

Visite du beau musée Te Papa, culture Maorie, activité volcanique et séismes, les spécificités de la Nouvelle Zélande y sont bien représentées. On peut voir cette énorme jade:

On the road again...

ainsi qu’un calamar géant conservé dans un bain de formol…

 

La côte Ouest de l’ile du Nord, la route des surfeurs, plages de sable noir.

On the road again...
On the road again...

Nouvelle dépression, il se met à faire froid et mauvais temps, on pense à nos amis Jérome et Sara qui naviguent vers le Nord en ce moment…

 

Un méandre du Whanganui, le fleuve qui fait couler beaucoup d’encre en ce moment.

On the road again...

En effet le Parlement de la Nouvelle-Zélande vient de voter une loi accordant une personnalité juridique à Te Awa Tupua, le nom Maori de la Whanganui River. Le fleuve a désormais des droits et des devoirs comme une personne. Ce vote met fin à un litige de 150 ans, il reconnaît « la connexion profondément spirituelle entre l’iwi ( la tribu) whanganui et son fleuve ancestral » a déclaré le ministre de la justice. La tribu en est le gardien, chargée de protéger cette force vitale toujours vénérée dans les cultures océaniennes. Un grand pas dans l’affirmation de l’identité néo-zélandaise qui se détache ainsi du modèle législatif britannique…

A Hawera, « château » Whareroa, une des plus grandes usines laitières du monde, capable de traiter quatorze millions de litres de lait par jour. Toutes les six heures il en sort cinq wagons de produits laitiers, pour moitié du lait en poudre destiné au marché asiatique…Dix mille fermiers adhèrent à la coopérative Fonterra, géant de l'économie laitière.

On the road again...

On aura l’occasion de bavarder avec des agriculteurs qui s’inquiètent de l’abandon progressif de l’élevage du mouton au profit des vaches, activité plus polluante, les prairies à vache réclamant de l’arrosage et des engrais.

En passant au large de cette côte on pouvait apercevoir le Taranaki, volcan au cône aussi parfait que le Mont Fuji (le film « Le dernier Samourai » y a été tourné. Trop de nuages, nous ne le voyons pas.

Dans ce plat pays voué à l’élevage bovin les villages cherchent à mettre un peu de couleurs dans leur quotidien:

Opunake, une rue principale qui s’étire entre des fresques murales chargées de rêves :

On the road again...
On the road again...
On the road again...

On quitte la route du surf pour prendre la route des oubliés, « Forgotten world highway », vers l’intérieur de l’ile.

Ce pourrait être la route du hobbit en Terre du Milieu. Gorges, vallées verdoyantes, ponts, tunnels…

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

Près de Taupo, nous partons pour une belle randonnée dans le Tongariro.

Il a neigé, cette excursion la plus connue de Nouvelle Zélande, le Tongariro Crossing Alpine, est d’abord inaccessible. Puis la route est ouverte, nous ferons une journée de marche dans la neige et les pierres volcaniques sur les pentes du Mont Ngauruhoe, quasiment seuls.

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

Terres noires et arides, c’est le désert de Rangipo, la Porte Noire de Mordor, dans le film Le Seigneur des Anneaux.

On the road again...
On the road again...

Le ciel bleu et la neige font un peu station de sports d’hiver; c’est pourtant ici, dans ce décor grandiose qu’ont été tournées plusieurs scènes du film.

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

Arrivés au col, on pourrait grimper vers le cratère du Mont Doom où Sauron le Seigneur des Ténèbres forge les anneaux de pouvoir, ou redescendre vers la route de Taupo où normalement des navettes ramènent les excursionnistes à leur point de départ?

On the road again...
On the road again...

Mais un vent glacial nous cueille, on ne voit plus le chemin, on croise un japonais mieux équipé qu’en catalogue, avec piolets, crampons etc…, il a fait demi tour, le passage par ce versant plus exposé est verglacé et impraticable.

Nous restons un moment au col, à contempler Mordor égayé par la neige.

La légende dit qu’arrivés ici les navigateurs polynésiens venus peupler cette nouvelle terre maori ont été saisis par le même vent froid. Ils ont alors invoqué l’île de leurs ancêtres, Hawaiki, qui leur a envoyé la chaleur. Ce sont ces monstres sous-marins porteurs de feu qu’on voit surgir sous formes de geysers et fumerolles dans cette partie de l’ile.

Des nuages noirs montent, ils s’engouffrent dans la vallée, enveloppent le volcan, Sauron le Seigneur des Ténèbres a gagné sur la carte postale!

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

On oublie le lac bleu et le cratère rouge que nous promettaient les dépliants touristiques, on rebrousse chemin en noir et blanc…

On the road again...

Les nuages passent, un coucher de soleil rougeoyant éclaire le paysage

On the road again...
On the road again...

Pour la petite histoire le cratère du Mont Ngauruhoe, Mont Doom ou Montagne du Destin dans lequel Frodon doit jeter l’anneau maléfique, ne crache pas de feu. Lave et flammes rouges ont été rajoutées numériquement dans le film de Peter Jackson.

Grand soleil à nouveau, nous explorons une autre face de du Tongariro, via Ohakune, autres lieux de tournage du Hobbit et du Seigneur des anneaux.

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

En grimpant on aperçoit enfin le Mont Tanaraki dans le lointain:

On the road again...

Entre Taupo et la côte Est la région regorge de sites géothermiques.

Le site d’Orakei n’est peut-être pas le plus spectaculaire mais on s’y promène tranquillement, au contact des monstres sous-marins venus réchauffer les navigateurs polynésiens!

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

Cette région a conservé une forte identité culturelle maorie. Rotorua en est le centre.

On the road again...
On the road again...

A Whakatane rencontre avec un groupe de motards maoris: pas besoin de se forcer pour le look! Ils nous expliquent qu’ils rentrent d’un tour de l’île du Sud et organisent une vente de tee-shirts pour récolter des fonds pour une communauté maorie sinistrée lors du dernier cyclone.

On the road again...

Après un tour vers Tauranga et les plages qui bordent Bay of Plenty nous allons vers Gisborne, Hawke Bay : une région agricole, réputée pour ses vignobles d’origine française ( merlot, chardonnay, cabernet, sauvignon …) et les plantations de kiwis.

On the road again...

Promenade autour d’un lac miroir :

On the road again...
On the road again...
On the road again...
On the road again...

Dernière étape dans cette région qui n’est pas la plus belle que nous ayons vue: la ville de Napier.

Presqu’entièrement détruite par un tremblement de terre en en 1931 elle a été reconstruite dans un style Art Déco…

On the road again...
On the road again...

Retour vers Wellington et embarquement pour l’ile du Sud…

commentaires