Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 13:20

GALERIE PHOTOS........

Jolie  escale au Nord de Lifou sous les falaises de Dokin puis très peu de vent pour aller à Ouvéa.

OUVEA

Quelques images de ce lagon magnifique, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA

Quand le soleil n’est pas là les couleurs dansent :

OUVEA
OUVEA
OUVEA

Ouvéa est tristement célèbre pour les évènements qui ont amené la mort de 26 personnes, 20 kanaks et 6 gendarmes. Le 22 avril 1988, un groupe indépendantiste kanak tente une opération symbolique consistant à occuper la gendarmerie de Fayaoué. Les gendarmes se défendent, la situation dérape : quatre d'entre eux sont tués et une prise d'otages est improvisée dans une grotte du nord de l'île, à la tribu de Gossanah.. Après deux semaines de négociations, alors que les militants allaient se rendre, l'armée prend la grotte d'assaut et massacre 19 d'entre eux, dont certains sont exécutés après l'assaut, laissant un goût amer de violence et trahison.

Ici, au milieu de l’ile, les tombes des victimes kanak, tous des jeunes appartenant aux différentes tribus d’Ouvéa:

OUVEA

Un an après la prise d’otage, lors de la cérémonie de fin du deuil, les leader Tjibaou et Yéwéne furent abattus par un extrémiste de la tribu de Gossanah reprochant à Tjibaou d’avoir signé les accords de Matignon, ces accords prévoyaient un référendum sur l’indépendance en 1998. Ce référendum a été reporté à 2018.

Le film L’Ordre et la Morale de Matthieu  Kassovitz retrace le drame d’Ouvéa beaucoup plus complexe que ce petit résumé…

OUVEA

Mouillage devant Mouli:

OUVEA
OUVEA
OUVEA

Nage dans la passe avec les raies manta :

OUVEA

Le pont de Mouli, lieu de rassemblement des jeunes qui viennent plonger dans le courant :

OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA

Il ne fait pas très beau, journée de tourisme en voiture:

OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA

Antoine nous montre le travail qu’il fait avec l’ASBO : Association pour la Biodiversité d’Ouvéa : piège à rats pour lutter contre le rat noir, protection des puffins qui nichent près de la plage, des tortues qui viennent pondre, et surtout de la perruche endémique d’Ouvéa.

OUVEA
OUVEA

L’association a été créée par des coutumiers soucieux de protéger cet oiseau endémique, son activité s’est étendue à la biodiversité d’Ouvéa et de l’atoll inhabité  Beautemps Beaupré. Ils viennent d’y mener avec succès une opération d’éradication du rat du Pacifique. Jusqu'à présent Ouvéa, lagon peu profond, d'accés difficile, est exempt de rat noir, l’ennemi des nids, qui a la fâcheuse habitude de débarquer sur les iles avec les marchandises et y proliférer dramatiquement. Mais cela pourrait changer avec la construction d'un nouveau dock et des passages plus fréquents de caboteurs.

Une mission d’échanges d’expériences a emmené Antoine et ses équipiers de l’ASBO à Tahiti où le monarque est menacé d’extinction et à Ua Huka aux Marquises où les marchandises sont inspectées par un chien spécialement dressé à débusquer le rat noir. Un membre de l’ASBO, Hnash, a été invité à Paris  suite à leurs travaux sur les pontes de tortues…Félix a hébergé ce jeune kanak découvrant Paris.

Jean Baptiste et Benoit, pisteurs chargés de la surveillance et du comptage des populations d’oiseaux et tortues, de la pose de pièges à rats, et de la protection en général des atolls d’Ouvéa et Beautemps Beauprè proposent leurs services de guides pour observer la faune locale. Merci à eux pour leur accueil...

OUVEA

JB nous montre la grotte où il habitait étant enfant...

OUVEA

Sur ce chemin sont passés les otages...

Tout autour de la case de Benoit les perruches viennent manger les papayes. L'ASBO a construit un observatoire.

OUVEA

Benoit avait 25 ans lors de la prise d'otages, il gardait l'entrée de la grotte...Ici un article du Monde,  avec une interview de Benoit dix huit ans après les évènements:

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2006/08/14/nouvelle-caledonie-les-plaies-d-ouvea_803422_3208.html

Le lagon est poissonneux.

Rémi remonte un délicieux mékua :

OUVEA

Mouillage au Nord de l’atoll, deux mètres d’eau, l’ancre dans les patates de corail avec 25 nœuds de vent , mais un décor somptueux :

OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA

Une lagune abrite oiseaux et crabes de terre :

OUVEA
OUVEA

Mouillage dans les Pléiades Nord :

OUVEA
OUVEA
OUVEA
OUVEA

C’est très beau, en  nageant sur le récif on voit des raies aigles, des tortues…

On y resterait des jours et des jours.

Retour sur Lifou, Baie de Santal, d’un bord de près.

Et, au revoir Lifou, au revoir les enfants, au revoir Laurent… mille mercis pour votre accueil.

Terre et gens de  partage.

commentaires