Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 07:04

Rémi a attrapé la dengue, forte fièvre qui dure plusieurs jours avec des douleurs partout; il est crevé… Du coup on dirait que tout est malade à bord: l’ordinateur ne répond plus, le chargeur d’électricié ne charge plus, le GPS n’a plus de batterie…or le  doliprane ne soigne pas tout!

Nous partons dans les mouillages des iles Mamanuca, il y fait moins chaud qu’à la marina.

Au calme

Contact sympa avec les pêcheurs. Pas de glace, ils fument le poisson pour le conserver deux ou trois jours jusqu’à la vente, ça  nous rappelle les saumons d’Alaska.

Au calme

On pensait  avoir trouvé un mouillage tranquille sur une ile déserte, l’le Navadra, plutôt les iles Navadra car il y a quatre ilots : eau claire, coucher de soleil sublime, la vraie carte postale.

Au calme

Un matin on voit débarquer des dizaines de personnes avec plein de matériel, groupes électrogènes, caméras, tronçonneuses, planches…C’est une équipe qui vient tourner une saison de Survivor, émission de téléréalité présente il y a quinze ans  dans la baie d’Hakata  aux Marquises et pour laquelle Rataro avait composé la musique…

Au calme

Les hélicoptères survolent l’ensemble, on pense à Florence Arthaud et les autres disparus dans l’accident en Argentine…

Sigri, un des conducteurs de bateau, aime bien venir boire un café à bord de Kauana; de là il surveille son  équipe  qui construit un ponton pour les besoins du tournage.

Au calme
Au calme

L’ile est dite sacrée, nombre de légendes y prennent place, c’est ici qu’ont débarqué les premiers fidjiens.. La terre appartient à la famille de Sigri, elle fait partie du village de Vuda où est la marina, c’est la septième fois qu’ils louent leur ile pour des tournages sur ile déserte : «  Good business » nous explique-t-il tout en racontant que ceux qui essayent de rester la nuit sur l’île sont visités par les nanitu, les esprits des morts qu’on appelle les tupapau en Polynésie. «  Tu crois aux nanitu ? – Non, on ne croit pas aux nanitu…ce sont des esprits… ils viennent la nuit seulement… »

 

Une des spécialités touristiques des Fidji c’est la plongée avec les requins. Un copain nous a montré une vidéo prise à Beqa, un atoll en face de Suva, où on voit, au milieu de dizaines de requins et plongeurs, le plongeur fidjien qui nourrit à la main les requins tigre…Les publicités pour ce gendre d’excursion ne manquent pas.

Au calme

Y aller ou ne pas y aller ? ça me tente beaucoup, Rémi pas du tout…L’expérience est unique, pas dangereuse pour le spectateur,  mais quelque chose me gêne quand même…Pour ou contre la protection des requins, écotourisme versus élimination des prédateurs, le débat est ouvert…

D’un côté  la défense de l’écotourisme requin a ses arguments : mieux connaître ces animaux et l’approche qu’en font les locaux, encourager l’activité lucrative qui en découle pour eux (un requin vivant rapportant plus qu’un requin pêché) ; éducation des baigneurs: s’il y a plus d’accidents dûs aux requins c’est parce qu’il y a plus de gens dans l’eau, il faut donc les éduquer etc..

 D’un autre côté qui dit tourisme requin dit shark-feeding, cette pratique modifie leur comportement : ils deviennent plus dangereux que par nature; la diminution des ressources de la mer les amène près  des côtes, ils ont faim et moins peur des hommes…

Les observations scientifiques montrent que ces arguments doivent être  nuancés selon les espèces.

En fait ce qui me gêne c’est le côté jeux du cirque fosse aux lions : le danger demeure et venir regarder un gars risquer sa vie pour un peu d’argent ne me plait pas. De plus, comme je raconte ce que je fais, j’imagine que si d’aventure je participais  à une telle plongée je perdrais toute chance d’avoir mes petits-enfants à bord!

 

Je me régale donc en snorkeling et ramène quelques bouffées de poésie récoltée sur le récif.

Au calme
Au calme
Au calme
Au calme
Au calme
Au calme

Erection d’holoturie! en période de reproduction ces concombres de mer habituellement si flasques au fond de l’eau, se dressent et lâchent leurs ganètes…

Au calme
Au calme

Rémi se remet doucement de la fièvre, retour à Vuda Point pour organiser notre départ vers le Vanuatu.

commentaires

josette clavel 11/05/2016 22:01

un grand merci pour le partage de ses belles photos et un très grand plaisir , a lire vos commentaires , et un bon rétablissement a Remy, pour que vous puissiez continuer votre périple, pour de nouvelles photos , profiter bien et soyez prudent ...............

Helene 11/05/2016 22:22

coucou Josette, merci pour ces mots, ça va mieux nous partons demain: une petite traversée de trois ou quatre jours

anne -marie gobillard 11/05/2016 12:08

merci ,merci c'est magnifique,j'aimerais bien vous rencontrer si vous venez en France pas trés loin des htes-alpes ou vert Régis je l'ai vu avec Cécile qui est venue le voir,cela fait bien plaisir.Au plaisir de vous revoir ,Amitiées.

Helene 11/05/2016 22:04

Toute mon amitié Anne Marie, ça fait plaisir de te lire

Antoine 11/05/2016 11:49

:):):).. Question : la dernière phrase "Rémi se remet doucement de la fièvre" est-elle la légende de la photo juste au dessus..? ***cdb

Helene 11/05/2016 22:05

Le doliprane c'est quelque chose !!!

Martine 10/05/2016 17:58

Merci tres grand pour ses photos et l histoire de cette vie insulaire que l on ne peut imaginer sans les aborder.

Martine 10/05/2016 17:54

Que Remi guerisse vite et bien de sa dengue et tout remarchera a bord......

schlumberger 10/05/2016 09:30

ce partage de votre voyage, ces photos et vos commentaires me font rêver. Je suis une amie de toujours de Gilles Barnaud et c'est grâce à lui que vous m'envoyez ces image merveilleuses.
Je vous signale une petite erreur : vous m'avez envoyé deux fois la même série..
avec toutes mes amitiés, nancy