Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 16:10

Ile Vanua Levu.

-GALERIE PHOTOS -

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Quelques images du marché de Savusavu donnent un aperçu de la population, fidjiens, indiens et yachties anglosaxons.

 

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

A peine obtenu le "cruising permit" nécessaire pour circuler dans les Fidji un coup de vent s’annonce pour deux jours. Nous restons donc au mouillage de Savusavu et partons en voiture vers le Nord de l’ile peu touristique.

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Très vite la route devient piste. La côte Sud Est est la plus arrosée. Forêt tropicale, vie rurale, toujours le « bula bula » et le sourire.

.

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Des petits villages de tôle ondulée.  On fait la lessive dans la rivière. Très peu de voitures, on circule en bus ou a cheval…

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

La culture la plus lucrative est le yagona, c’est à dire le kava. On fait sécher les racines au soleil.

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Il  y a le coprah, qu’on sèche dans des fours.  Plus de travail et moins de subvention qu’en Polynésie.

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Partout on voit une liane à grandes feuilles qui couvre les arbres. Forêt de fantômes...

A Wallis Ghislain nous avait dit que cette liane avait été introduite par les américains pour le camouflage...

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

En ce moment c'est la saison des mandarines, les arbres croulent au bord des routes...

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Beaucoup d’écoles, publiques, méthodistes, hindous, catholiques… Au bout de la péninsule il n’y a plus de route, les enfants viennent à l’école en bateau. Les familles nombreuses, nous explique une institutrice, ont du mal à fournir la nourriture des enfants qui vont à l’école. Certains vont pêcher de quoi acheter leur déjeuner.

Vanua Levu, Fidji

Le centre de l’ile Vanua Levu est tout en forêts noyées dans les nuages et cimes qui se découpent dans le lointain.

Vanua Levu, Fidji

La côte Nord Ouest est plus sèche

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Culture de la canne à sucre. Les colons anglais avaient fait venir des indiens pour travailler dans les plantations.  

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Alors que nous bavardions avec ces travailleurs un homme s’approche du groupe et nous dit en aparté : «  Ce sont des indiens, moi je suis fidjien.. » .

On présente toujours une image paradisiaque des iles Fidji, le tourisme représentant 30% de l’activité économique(viennent ensuite le sucre et la pêche, la filière bois et  des ressources minières), mais en fait la situation est assez tendue. La cohabitation des deux ethnies n’est pas simple. Indépendante depuis 1970  les Fidji se sont développées  avec  l’immigration.

Les indiens, très  présents dans le commerce et l’agriculture constituent 44% de la population  mais au travers de coup d’état successifs et l’instauration d’une dictature militaire de 2006 à 2014 les autochtones  fidjiens les ont mis à l’écart des responsabilités politiques. Bien que des élections démocratiques aient eu lieu en septembre 2014, les militaires fidjiens tiennent le pouvoir et beaucoup d’indiens choisissent de quitter les Fidji.  

 

Vanua Levu, Fidji

Escale sur l’ile Makogai, au Nord de Viti Levu. On mouille devant une petite station aquacole… Plusieurs voiliers, d’un rallye néo-zélandais, sont là, l’un d’entre eux vient nous prévenir que les enfants du village font un spectacle de danse le soir pour récolter de l’argent pour l’école.

Nous allons faire un tour à terre avant. Un homme nous accueille au petit ponton de la station, Cameli. Il n’est pas le chef du village. Le village est de l’autre côté de l’île mais nous avons de la chance, aujourd’hui en raison du nombre importants de voiliers toute la population de l’ile  est venue dans la baie pour chanter et danser, 25 personnes au total…Il nous fera visiter la station et l’ancienne léproserie plus tard, dans l’immédiat nous devons aller voir le chef pour faire sevusevu. Faire sevusevu, c’est faire la coutume, c’est à dire se faire accepter dans la communauté. Pour cela nous amenons un paquet de  yagona, dont nous avions fait provision au marché de Savusavu en vue de nos escales.

Vanua Levu, Fidji

Petite cérémonie assis en silence, Rémi offre notre paquet de yagona, le chef lui offre  une demie noix de coco de yagona déjà préparé, il demande nos noms, dit quelques phrases, frappe dans les mains une fois, trois fois, ça y est, nous sommes bienvenus dans la communauté…Tradition maintenue, une façon assez sympathique finalement de garder un certain contrôle des allées et venues sur l’ile. Pas de gendarmerie…

 

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

Après les danses tout le monde  boira du kava, de façon plus informelle. Pas terrible au goût…

 

Vanua Levu, Fidji

Dans la station aquacole on élève des bénitiers…on élevait des tortues mais en ce moment les bassins sont vides. Cinq personnes y travaillent au total.

Vanua Levu, Fidji

Jusqu’en 1970 l’ile Makogai abritait une léproserie. Une communauté de sœurs maristes soignait les lépreux.

Ballade vers le village. A l'école brossage des dents.

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

On voit des choses nouvelles (pour nous)  sous l’eau : bénitier géant, grand poisson feuille..

Vanua Levu, Fidji
Vanua Levu, Fidji

En longeant la côte Nord de Viti Levu entre les récifs nous continuons vers Vuda Marina où nous laisserons le bateau quelques semaines.

commentaires

Micky 09/05/2016 09:07

Merci de nous faire voyager, les photos nous émerveillent toujours et les commentaires fouillés qui les accompagnent sont
très intéressants. Merci et continuez bien, nous aimons vous suivre...
Hubert et Micky

LE PENNEC DOMINIQUE 13/10/2015 09:45

Comme toujours de magnifiques photos et commentaires appropriés qui nous font rêver.
Dominique te Nicole

Tom Bor 31/07/2015 12:36

Hi Pierre and Helene, I loved your photos and commentaries of Samoa and Fiji. I met you on June 1st in Apia under the tarpaulin at the independence day ceremony. I took a great photo of your yacht from Mt Vaea. If you want a copy please Email me back and I will send a copy to you, Tom

Abrard pierre 10/07/2015 22:06

Encore et toujours merci, pour toutes ces photos et leurs commentaires...je rêve, et de temps en temps, vous reveillez des souvenirs...